Contact le journal « Libération »

Libération est un journal français qui vit le jour il y a plus d’une trentaine d’années. Il fut fondé (entre autres) par le philosophe Jean-Paul Sartre. S’il était au départ un quotidien se revendiquant d’extrême gauche, il se situe désormais dans dans la ligne politique dite de centre-gauche.

Téléphoner au service abonnement

Si vous désirez obtenir des informations pour vous abonner chez eux, pour résilier ou pour en savoir plus pour vous abonnez à Libération, vous pouvez les joindre au numéro de téléphone suivant : 03-44-62-52-08.

Coordonnées de Libération

Envoyer un courrier à la rédaction

Envoyer un courrier à LibérationPour écrire une lettre au journal, vous devez l’affranchir puis l’envoyer à l’adresse postale qui suit : Libération – 23, rue de Châteaudun – 75 009 PARIS.

 

Se rendre dans les locaux de Libération

Les locaux de la rédaction sont situés à la même adresse que celle située ci-dessus dans le troisième arrondissement de la capitale près des arrêts de métro Temple, République et Filles du Calvaire :

Cependant, nous pensons qu’il est inutile de vous rendre là-bas si vous n’êtes pas en contact avec eux. Si vous souhaitez entrez en contact avec eux privilégiez l’envoi d’un courrier ou d’un email.

Contacter Libération sur internet

Formulaire de contact de Libération

Image du site internet officiel du journal : Libération.

  1. Si vous souhaitez effectuer un simple commentaire sur ce journal ou sur l’actualité ou encore si vous désirez les contacter par rapport aux mentions légales de leur site web (confidentialité, données personnelles, etc…) ou encore si vous voulez joindre leur rédaction ou vous désirez résoudre un problème par rapport à votre compte, vous pouvez leur envoyer un e-mail par le biais du formulaire de contact situé sur le site de Libération.
    Pour se faire, rendez-vous sur Libératon.fr (cf. lien ci-dessus). Allez tout en bas de la page d’accueil et cliquez sur « Contact » écrit en petit à droite. Il ne vous restera qu’à remplir le formulaire quoi apparaitra.
  2. Si vous voulez leur envoyer un email par rapport à votre abonnement, veuillez envoyer votre message à l’adresse qui suit : abonnements@liberation.fr
  3. Enfin, si vous désirez vous adresser à l’un de leurs journaliste en particulier, il vous est possible de leur envoyer un mail à cette adresse _.______@liberation.fr en complétant le premier espace par la première lettre du prénom puis le deuxième par le nom de famille. Par exemple, si vous voulez écrire à Amandine Cailhol, vous devrez écrire : a.cailhol@liberation.fr.
Contact le journal « Libération »
3 (60%) 1 vote

 Fiche de contact crée en juin, 2015

Votre prénom ou pseudo :

Votre commentaire ou avis:

Avant de laisser un commentaire sur le site : Veuillez prendre en considération que le fait de laisser un message sur ce site (www.contact-telephone.com), via l'outil ci-dessus en cliquant "Laisser un commentaire", ne vous permet pas de contacter la société que vous souhaitez mais uniquement à laisser un message publiquement sur cette fiche de contact accessible à tous les internautes.

7 commentaires/avis sur “Contact le journal « Libération »

  1. daniel

    Bonjour. J’ai écrit au président car mon fils est retenu en Russie pour des formulaires demandés par le consulat de France à Moscou. Mon fils est français de père français. Je voudrais les avoir avec moi pour Noël et pour toujours mais plein de problèmes. Pourquoi un français ne peut pas avoir son fils pour Noël mais que des étrangers qui viennent en France ont tous les droits? Merci si vous pouvez m aider.

  2. Evy

    Anvers au Pays Bas? (Libération voyage)
    Pas loin mais…
    Amicalement.

  3. Manou

    Peut on proposer un article a liberation pr publication?

  4. Eliane

    Aujourd’hui en France la loi et le système de tutelles permettent de traiter sans respect un être humain, vulnérable.
    Après plusieurs séjours forcés à l’hôpital aux frais de la sécurité sociale, pour la quiétude d’une épouse malveillante qui refuse de s’occuper un minimum de son mari, mon pere vieillissant est maintenant transféré dans un Ehpad en province à moindre frais, éloigné de son domicile. Privé de son argent, malgré une retraite très confortable et un patrimoine, mon père se retrouve isolé de moi, sa fille. Pour de l’argent et des raisons administratives, La tutelle précipite le déclin de mon père et condamne cet homme sans défense qui veut férocement vivre à mourir d’abandon. Privé de ses ultimes repères, de tous ses biens, et surtout de moi sa fille très proche qui venait le voir tous les jours, où est le respect des droits de l’homme pour cet homme a la fin de sa vie, arraché à ses proches. Aidez moi à le défendre!

  5. med ziane

    C’est l’exclusion et l’isolement dans les ghettos HLM qui poussent les jeunes immigrés au fanatisme

  6. Serge

    Bonjour à Tous chers jeunes consœurs et confrères,

    Je ne sais si Siné l’a dit ou écrit mais chaque fois que j’entends ou lis le raccourci ACTU je ne peux m’empêcher de prolonger par cette vulgaire phrase venues de ma lointaine adolescence : « ACTU… poil au cul ! » Attention il y a des raccourcis meurtriers, ailleurs que dans la langue… mais on sait où ça commence… Ce raccourci en outre est phonétiquement désagréable…
    Ce n’est pas l’essentiel ! Continuez à faire du bon journalisme ! A la mémoire de Siné. A Tous Bon Vent ! Belle Mer !

  7. birger

    L’adresse de Libération, pour leur envoyer un article, s.v.p!